Graves de Vayres

Gravesdevayres

Château La Gravelière

Le vignoble des Graves de Vayres puise ses sources très loin dans le passé. En effet, dès l’Antiquité, les Romains y ont cultivé la vigne. Plus tard, la Famille d’Albret, apparentée à Henri IV, y installa un magnifique château fortifié. Il se raconte encore que le bon roi aimait fort se délecter de ces vins.

 

abri2

Rare et vieil abri traditionnel de vigneron construit en crasse de fer.

Situé sur le plateau de Vayres face aux Vignobles de Fronsac, le sol est de graves comme on peut s’y attendre au vu du nom de l’appellation. Quant au sous-sol, il se compose de graves très profondes et de crasse de fer.
Le Château La Gravelière donne par son terroir des raisins mûrs et concentrés qui produisent :
Un vin blanc doté d’une belle robe dorée ; ce vin au bouquet de fruits blancs offre une pureté minérale finissant par une note légèrement toastée.
– un vin blanc classique plein et souple en bouche, aux arômes fruités, idéal avec les poissons ou à l’apéritif.
– un vin rosé délicat plein de fraîcheur et de fruits.
– un vin rouge alliant la finesse et la structure ; il possède une robe profonde et un nez tout en équilibre.

 

Photo La Gravelière Carte Blanche PNG(1) [1280x768]photo Chateau La Graveliere Blanc [1280x768]Photo La Gravelière Carte Blanche PNG [1280x768]  photo Chateau La Gravelière rouge [1280x768]

 

    mmaisonsepa

 

Château Bel Air La Cour

cave2

Situé sur les coteaux de la Dordogne, face aux Vignobles de Fronsac, le sol est de graves comme on peut s’y attendre au vu du nom de l’appellation. Quant au sous-sol, il se compose de graves argileuses.
Le Château Bel Air la Cour  produit un vin rouge typique de l’appellation tout en privilégiant la finesse.

belair

    mmaisonsepa

 

Seigneurie d’Albret

La Seigneurie d’Albret représente une sélection de parcelles de l’ensemble de notre vignoble de Graves de Vayres.
Elle fut créée en hommage à Henri IV qui aurait dit « Paris vaut bien une messe » mais ne se parjura jamais à propos du vin dont ses préférences allaient à ceux de Jurançon et de Vayres, dont le Château appartenait à la famille d’Albret.
Cet amateur éclairé de bonne chair aurait aimé accompagner sa poule au pot dominicale par un Seigneurie d’Albret rouge à la fois si complexe et si facile à boire. Quant au Seigneurie d’Albret Blanc, il s’accommode aussi bien des poissons que des crustacés.

 duoalbret